Nous en sommes rendus au deuxième article de la série traitant des causes d’échecs reliées à la fermeture d’un restaurant. Dans le premier, nous avons vu que, parfois, ce qui force un restaurant à fermer, c’est le manque d’habileté du gestionnaire qui dirige l’entreprise dans le secteur d’activité donné.

Maintenant, nous allons voir la seconde cause de fermeture. Celle-ci concerne principalement la gestion et la rentabilité du menu de l’établissement.

Le menu : un élément essentiel pour éviter la fermeture d’un restaurant

Que serait un restaurant sans son menu ? On comprend dès lors que, tout comme les compétences du restaurateur, le menu est un élément essentiel au succès d’un restaurant. Il s’agit en outre d’un outil qui a pour but d’augmenter votre chiffre d’affaires tout en informant votre client de vos produits et de vos services.

Pourquoi dois-je penser au menu de mon établissement ?

Que vous souhaitiez démarrer une franchise de restaurant ou un nouveau concept, il vous faut dans un premier temps penser au type de support sur lequel figurera votre menu. Par exemple, imaginons que votre restaurant est dit « à service complet », ce qui veut dire que vous prenez les commandes à table. Est-ce un menu que vous allez présenter aux clients une fois assis à table ? Ou sur un tableau accroché au mur ? Ou les deux ?

Les deux formats auront un impact différent en termes de vente, de stratégie de fidélisation et de contact avec votre client. Il est donc important de définir la façon dont vous allez informer votre client de vos produits et de vos services.

Concevoir un menu stratégique qui favorise le succès de l’entreprise

Ensuite, votre menu doit comporter une stratégie de prix. On voit trop souvent des cartes affichant la même catégorie de prix. Par exemple, dans un cas donné, on verra principalement des prix tourner autour de 25 $. Certains plats seront à 24 $, d’autres à 26 $ et plusieurs autres à 23 $. Ici, il y a seulement une différence de 2 $ à 3 $ entre les plats, ce qui n’est pas suffisant.

Une grande partie des clients vont tourner la tête de droite à gauche pour observer les prix. Un menu dont la structure de prix est trop semblable n’incitera pas vos clients à consommer vos plats. Au contraire, cela créera un effet de privation. Au lieu de commander plusieurs plats, vos clients vont probablement n’en choisir qu’un seul. Ainsi, il est toujours préférable de vous munir d’une stratégie de prix dotée de différents niveaux, tous visibles.

Le format du menu peut-il vous éviter l’échec ?

Plus tôt, nous avons mentionné le format du menu. Est-ce un menu sur une page ? Sur 2 pages ou alors sur 3 pages ? Le nombre de pages déterminera la stratégie que vous allez entrevoir, tant au niveau de la disposition des textes et que de la description de votre menu. Cette disposition a pour but de stimuler l’appétit de vos clients, mais également vos ventes.

Où va-t-on placer les entrées, les plats, les desserts et les autres catégories d’items ? Un menu n’est pas qu’un simple bout de papier que l’on donne aux clients. Il a aussi pour but d’aider votre serveur dans la représentation de vos services et de vos produits.

Tirer profit d’un menu stratégique et éviter la fermeture de son restaurant

En somme, un menu conçu stratégiquement stimulera l’appétit de vos clients ainsi que vos ventes. Si vous êtes dans le domaine, et que vous souhaitez éviter à tout prix la fermeture de votre restaurant, il est impératif de mettre de l’avant un menu qui répond aux critères que nous venons de survoler ensemble.

Pour tout ce qui a trait aux audits de restaurant ou à l’élaboration de plan financier, n’hésitez pas à contacter CDER Montréal, un de nos précieux partenaires. Et pour afficher votre restaurant ou votre franchise, faites confiance à ToqToq Resto, le seul portail 100 % dédié au domaine de la restauration du Québec.

+
  • Pour rester informé des nouveaux restos disponibles, inscrivez-vous à notre infolettre.